Imprimer cette page

Fonds Cyprien Alfred-Duprat

Fermer le formulaire de recherche

Sommaire

 

Présentation du fonds

-+
Titre : Fonds Cyprien Alfred-DupratCotes extrêmes : 26 Fi 1-99
Auteurs :
par Myriam Vialatte, 
Dates extrêmes : 1877-1935
Année de publication : 2007 
  • CONTEXTE :

  • Nom du producteur

    Cyprien Alfred-Duprat

  • Présentation du producteur

    Né à Arcachon le 21 avril 1876, Cyprien Alfred-Duprat suit une formation d'architecte auprès de son père Bertrand avec qui il collabore durant une dizaine d'années, notamment dans la construction du groupe scolaire Saint-Bruno et de plusieurs maisons de la rue du Bocage.

    Excellent urbaniste, il imagine un plan d'ensemble pour la ville, afin de faire de Bordeaux une cité résolument moderne, du XXe siècle.

    D'un esprit vif et curieux, il se passionne pour l'automobile (les véhicules à moteur apparaissent à Bordeaux vers 1895), pour l'aéronautique (ballons dirigeables, avions). Il prévoit un flot incessant de véhicules en ville et souhaite dès lors adapter la ville, en imaginant de nouvelles voies de circulation et la création de parkings. Ses idées s'accompagnent de nouveaux équipements modernes, qui restent pour la plupart à l'état de projet. Il aime la nature, la verdure, l'eau. Il éventre les vieux quartiers insalubres et multiplie les jardins et espaces verts.

    Cyprien Alfred-Duprat est considéré comme un urbaniste de talent, visionnaire et utopiste. Mais ses projets sont jugés trop coûteux, privilégiant trop souvent les espaces vides (squares, jardins, avenues très larges) au détriment des besoins fonciers essentiels pour la construction d'équipements et de logements.

    Il développe cependant des idées qui rencontreront par la suite un succès :

    - la rocade, reprise des boulevards circulaires ;

    - les voies souterraines, à l'instar de celle creusée au débouché du pont de pierre ;

    - les parkings souterrains, comme ceux réalisés sous les allées de Tourny, et plus récemment ceux de la place de la Bourse et du cours du Chapeau-Rouge ;

    - les nouveaux ponts, avec un pont prévu entre Bacalan et La Bastide ;

    - les trottoirs suspendus, avec les terrasses de Mériadeck ;

    - le quartier du Lac, qui a vu fleurir un parc d'exposition doublé d'un parc hôtelier, un bois, un lac artificiel.

    Ses projets et solutions sont réunis dans l'ouvrage Bordeaux…un jour ! publié en 1929, et tiré seulement à 350 exemplaires.

    Il meurt à Bordeaux le 18 juillet 1933.

  • Modalités d'entrées

    Acheté en juin 1968 chez Papon libraire, 2 rue Ferrère à Bordeaux, pour 450 francs.

  • CONDITIONS D'ACCES ET D'UTILISATION :

  • Statut juridique

    Archives privées

  • Modalités d'accès

    Fonds communicable.

  • Modalités de reproductions

    La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

  • Langue et écriture des documents

    Français

  • SOURCES COMPLEMENTAIRES :

  • Bibliographie

    Bordeaux...un jour ! / Cyprien Alfred-Duprat ; texte de Roger Pourcin-Tournefeuille ; préface de Camille Jullian ; postface de Marc Saboya, Édition Bordeaux : le Festin , 2011.