Il n'y a pas de réponse pour votre recherche

X
Fermer le formulaire de recherche

Etat civil

Type de document
Période
Enregistrer cette recherche

L'état civil conservé aux Archives Bordeaux Métropole

Les Archives Bordeaux Métropole conservent les registres paroissiaux et d’état civil de plus de 100 ans de date des villes de Bordeaux, Bruges, Pessac, ainsi que les registres d’état civil de l'ancienne commune de Caudéran (rattachée à Bordeaux le 12 février 1965).

Liste des registres numérisés actuellement disponibles en ligne :

Bordeaux

- les registres paroissiaux, du culte israélite et du culte protestant de 1541 à 1793
- les registres de naissance de 1793 à 1916
- les registres de mariage de 1792 à 1916
- les registres de décès de 1793 à 1916

Caudéran

- les registres de naissance de 1792 à 1916
- les registres de mariage de 1792 à 1914
- les registres de décès de 1792 à 1915

Pessac

- les registres de la paroisse Saint-Martin de 1688 à 1792
- les registres de naissance de 1793 à 1915
- les registres de mariages de 1792 à 1916
- les registres de décès de 1793 à 1915

Cette offre s'enrichit au fur et à mesure de l'avancement de la campagne de numérisation de l'état civil. 

 

Comment chercher ?

Le formulaire vous permet de cibler vos résultats selon certains critères : lieu, type de registre, type d’acte, année. Si vous ne faites pas de sélection dans ces critères, la recherche portera sur l’ensemble des documents disponibles.

 

Commune / ancienne commune

Ce critère vous permet de sélectionner les lieux d’enregistrement des actes par commune ou ancienne commune.

A noter

Cette recherche porte sur l’ensemble des registres de la commune sélectionnée, avant et après 1793.
Après 1793, les registres d’état civil de Bordeaux sont organisés en sections. Les sections portant un numéro n’ont aucune signification administrative ou géographique. Elles correspondent à des registres distincts tenus simultanément. Leur nombre évolue selon les époques : 2 sections de 1808 à 1858, 3 sections de 1859 à 1910, 4 sections à partir de 1911. Aujourd’hui, l’état civil compte 6 sections.

 

Paroisse / culte

Ce critère vous permet de sélectionner les lieux d’enregistrement des actes par culte (catholique, israélite, protestant) et par paroisse pour le culte catholique.

A noter

Pour la ville de Bordeaux, on compte 19 paroisses. Seules celles de Saint-André, de Saint-Seurin et de Sainte-Croix remplissaient les fonctions de baptistères.
La commune de Caudéran dépendait de la paroisse de Saint-Seurin.

 

Type de document

Avant 1792/1793

  • registre paroissial, israélite, protestant : ils contiennent les actes du culte correspondant (exemple, baptêmes, mariages et sépultures pour le culte catholique). Certains contiennent des listes nominatives avec renvoi sur le n° de folio ou le n° d’acte à l’intérieur du registre.
  • répertoire paroissial : ce sont des listes de noms établies pour une paroisse sur plusieurs années avec renvoi vers le n° de folio ou le n° d’acte dans le registre concerné.
  • table paroissiale et du culte israélite : il s’agit de listes nominatives réalisées par le service des Archives municipales de Bordeaux au XIXe siècle. Ces tables sont organisées par paroisse, puis par : type d’acte, 1ère lettre du nom et date. Leur consultation permet de connaître : la paroisse, la date, le n° de l’acte, et la cote du registre. Des tables sont aussi disponibles pour les israélites avignonnais et portugais.

Après 1792/1793

  • registre d’état civil : ils contiennent les actes de naissance, de mariage et de décès.
  • table annuelle : ce sont des listes de noms établies annuellement à partir du registre d’état civil correspondant. Le numéro indiqué dans la table correspond en général au numéro d'acte. Pour la période révolutionnaire, ce numéro peut parfois correspondre au numéro du folio du registre.
  • table décennale : ce sont des listes de noms, établies par tranche de 10 ans, depuis 1793. Elles concernent les naissances, les mariages et les décès, et parfois les divorces pendant la période révolutionnaire et à partir de la fin du XIXe siècle. Leur consultation permet de connaître : la date de l’acte, le n° de l’acte, la section. 
    Compte tenu de leur état matériel, les tables décennales de Bordeaux des années 1883-1902 (cotes 7 E 18 à 21) ne sont pas numérisées. Pour cette période, vous pouvez consulter les tables annuelles correspondantes.

 

Affichage des résultats

Deux onglets affichent les résultats, soit sous forme de tableau, soit sous forme linéaire, en indiquant : le nom de la commune et de la section, la paroisse, le type de registre, l’année, le type d’acte et la cote du registre.

Des icônes vous permettent :

 : d'ouvrir le registre numérisé dans la visionneuse

 : d'ouvrir la notice dans son contexte

 : d'ajouter la notice à votre classeur

A noter : plusieurs registres (en particulier pour les communes de Caudéran, Pessac et certains registres paroissiaux) sont accessibles par extraits.
En effet, la tenue de l'état civil de certains registres présente une particularité : plusieurs types d'actes (naissance, mariage, divorce ou décès) sont inscrits dans un même registre tout en couvrant des tranches chonologiques différentes. Par exemple, le registre CAUDERAN 1 E 5 comprend à la fois des actes de naissance (1810-1812) et de mariage (1797-1798, 1800-1801). De ce fait, une recherche dans l'intégralité d'un registre n'offre pas toujours des résultats pertinents. Ainsi, pour mieux cibler les résultats, ces registres sont découpés par types d'actes ou par dates et accessibles par extraits.

 

Pour compléter vos recherches

Consultez le "guide de recherche généalogique dans l'état civil de Bordeaux et Caudéran"