Imprimer cette page

Guide des fonds privés (accès thématique)

Fermer le formulaire de recherche

Les données de recherche sont sans réponse

X

Sommaire

 

Présentation des notices

-+
  • Archives d'érudits, de scientifiques, d'écrivains et d'artistes, collections -
    • Ajouter cette notice à votre classeur
      61 S - Fonds Marionneau-Lalanne - 1402-1912
      importance matérielle : 66 articles papier
      18 articles manuscrits
      support : Papier
      contenu :

      Papiers des familles Marionneau et Lalanne.

      Dossiers de Charles Marionneau : notes concernant différents artistes (Victor Louis, Brascassat, etc.), documentation, notices biographiques imprimées d'artistes, correspondance scientifique et personnelle, notes de voyage et carnets de croquis.

      Documents concernant la région nantaise rassemblés par Charles Marionneau : archives de La Salmonnière (1497-1856) ; documents relatifs à Jean-Baptsite Stalpaert (Nantes, 1673 - Séville, 1732) ; documents et notes archéologiques et biographiques sur le canton de Vertou (Loire-Atlantique) ; titres de la terre et seigneurie du Chaffault (1402-XVIIIe siècle) ; archives du greffe de La Bretèche (1576-1740) ; titres de la terre de La Bareille (1569-1814).

      Dossiers d'Emile Lalanne : notes et correspondance sur la numismatique.

      Collection de programmes, de menus et de faire-part de mariage et de décès.

      nom du producteur : Marionneau, Charles
      présentation du producteur :

      Claude-Charles Marionneau est né à Bordeaux le 18 août 1823. Elève à l'Ecole des beaux-arts en 1846, il expose au salon de Paris en 1849 et 1865. Secrétaire du Musée de Nantes, il se retire ensuite à Bordeaux et se consacre aux études historiques et archéologiques et à la critique d'art. Il est l'auteur de nombreuses publications. Membre en 1882 et président de l'Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux, correspondant de l'Académie des beaux-arts à partir de 1882, officier de l'Instruction publique, chevalier de la Légion d'honneur, il meurt le 13 septembre 1896.

      Emile Lalanne est né à Bordeaux le 17 juillet 1831. Il est le gendre de Charles Marionneau. D'abord philatéliste, il devient archéologue et préhistorien, puis se consacre à la numismatique. Il réunit une riche collection de médailles et de jetons. Bibliophile, il est aussi membre de la Société archéologique de Bordeaux, de la Société des archives historiques de la Gironde. Il meurt le 18 octobre 1909. Sa veuve donne son médailler aux musées de Bordeaux.

      modalités d'entrée :

      Legs de Mme Emile Lalanne, 1934

      historique de la conservation :

      Charles Marionneau a légué ses archives à sa fille, mariée au collectionneur Emile Lalanne. En 1904, Mme Lalanne donne à la Bibliothèque municipale de Bordeaux les notes et ouvrages rassemblés par son père. En 1910, elle fait don à la Ville de Bordeaux des collections préhistorique, numismatique et archéologique de son mari. A sa mort, en 1934, elle lègue aux Archives municipales de Bordeaux les notes et papiers de famille de Charles Marionneau.

      Dix-huit documents initialement cotés en manuscrits (MS 51, MS 52, MS 53, MS 54-55, MS 56, MS 57-58, MS 65, MS 69, MS 76, MS 77, MS 539, MS 545, MS 547 MS 626, MS 627, MS 628) ont été réintégrés dans la série S.

      statut juridique : Archives privées
      modalités d'accès :

      Fonds communicable

      modalités de reproduction :

      La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

      instrument(s) de recherche :

      Inventaire sommaire, [s.d.], 44 p.

      Xavier Védère, Catalogue des manuscrits. Archives municipales de Bordeaux, 1938, 317 p.

      bibliographie :

      Raymond Céleste, "Charles Marionneau, sa collection de livres, ses notes, ses oeuvres", Revue philomathique de Bordeaux (1904), p. 433-454.

      Gustave Labat, "Charles Marionneau", Archives historiques de la Gironde, t. 31 (1896), p. XXIX-XXXIV.