Imprimer cette page

Guide des fonds privés (accès thématique)

Fermer le formulaire de recherche

Les données de recherche sont sans réponse

X

Sommaire

 

Présentation des notices

-+
  • Archives professionnelles -
    • Archives d'entreprises -
      • Archives d'armateurs, de constructions navales, marine marchande -
        • Ajouter cette notice à votre classeur
          252 S - Fonds des anciens Chantiers de la Gironde - 1900-1980
          importance matérielle : 10 articles
          support : Papier
          contenu :

          Ce fonds contient des fiches individuelles de salaire (1943-1950), des fiches individuelles des salariés, treize registres des entrées et sorties du personnel (1915-1971), cinq registres des mouvements du personnel ([avant 1914]-1980), six registres d'enregistrement des accidents du travail (1927-1972) et trois dossiers de contentieux avant fermeture.

          classement :

          Fonds non classé

          nom du producteur : Le début de la construction navale à Bordeaux remonte au XVIIIe siècle avec la création des chantiers Chaignau puis des chantiers Bichon qui s'allient ensuite grâce à des mariages. En 1852, l'entreprise se scinde et la famille Bichon crée de nouveaux chantiers sur un terrain à Lormont. En 1882, Bichon fait entrer dans son capital Schneider et devient la Société des ateliers et chantiers de la Gironde. En 1927, à la suite d'une liquidation judiciaire, les biens sont dévolus à une nouvelle société entièrement dominée par le groupe Schneider et prend le nom de Forges et chantiers de la Gironde. En 1960, la société fusionne avec les Chantiers de France (Dunkerque) et devient la Société France-Gironde. En 1968, elle est rebaptisée Constructions industrielles et navales de Bordeaux (CINB)-France-Gironde. Le site de Bordeaux ferme en 1969, la société devient France Dunkerque.
          modalités d'entrée :

          Préemption, 2011

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds non classé donc incommunicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          sources complémentaires internes :

          Des documents relatifs aux chantiers de la Gironde sont conservés dans le fonds des chantiers de la Gironde (86 S).

          Des documents relatifs aux sociétés de construction navale France-Gironde et Forges et chantiers de la Gironde sont conservés dans le fonds de France-Gironde (110 S).

          sources complémentaires externes :

          Les archives de la Société France Dunkerque sont conservées au Centre des archives du monde du travail de Roubaix.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          86 S - Fonds des Chantiers de la Gironde - [1958]-[1972]
          importance matérielle : 97 cartons
          support : Papier
          contenu :

          Dossiers techniques de constructions générés par l'activité de la société France-Gironde, société de constructions industrielles et navales.

          classement :

          Fonds non classé

          nom du producteur : Chantiers de la Gironde
          présentation du producteur :

          Le début de la construction navale à Bordeaux remonte au XVIIIe siècle avec la création des chantiers Chaigneau puis des chantiers Bichon qui fusionnent ensuite grâce à des alliances matrimoniales. En 1852, l'entreprise se scinde et la famille Bichon crée de nouveaux chantiers sur un terrain à Lormont. En 1882, Bichon fait entrer dans son capital Schneider et devient la Société des ateliers et chantiers de la Gironde. En 1927, à la suite d'une liquidation judiciaire, les biens sont dévolus à une nouvelle société entièrement dominée par le groupe Schneider et prend le nom de Forges et chantiers de la Gironde. En 1960, la société fusionne avec les Chantiers de France (Dunkerque) et devient la Société France-Gironde. En 1968, elle est rebaptisée Constructions industrielles et navales de Bordeaux (CINB)-France-Gironde. Le site de Bordeaux ferme en 1969, la société devient France Dunkerque.

          modalités d'entrée :

          Inconnues

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds non classé donc incommunicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          sources complémentaires internes :

          Des documents relatifs aux sociétés de construction navale France-Gironde et Forges et chantiers de la Gironde sont conservés dans le fonds de France-Gironde (110 S).

          Un fonds des anciens Chantiers de la Gironde est coté en 252 S.

          sources complémentaires externes :

          Les archives de la Société France Dunkerque sont conservées au Centre des archives du monde du travail de Roubaix.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          109 S - Fonds Chevret - 1785-1794
          importance matérielle : 21 articles
          support : Papier
          contenu :

          Correspondance et archives rassemblées par le capitaine Chevret au cours de son commandement des navires marchands "Amy" et "Hector".

          nom du producteur : Chevret (Capitaine)
          modalités d'entrée :

          Achat, 1991

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds communicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, 1991, 2 p.

          bibliographie :

          Anne-Catherine Marin, "Les Camescasse. Une famille de protestants orthéziens (XVIe-XVIIIe siècles)", Revue de Pau et du Béarn, 19 (1992), p. 77-114.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          221 S - Fonds du Conservatoire international de plaisance de Bordeaux - 1992-1994
          importance matérielle : 13 articles
          support : Papier
          contenu :

          Documents de gestion et d'administration générés par l'activité du Conservatoire international de plaisance de Bordeaux.

          classement :

          Fonds non classé

          nom du producteur : Conservatoire international de plaisance de Bordeaux
          présentation du producteur :

          En 1991, le conseil municipal de la ville de Bordeaux décide de créer un service public municipal avec des missions de conservation, de recherche, d'éducation, d'animation et de promotion de la navigation de plaisance. En 1992, est créée une société d'économie mixte locale baptisée "Conservatoire international de la plaisance", à laquelle est confiée la concession de ce service public. Installé dans l'ancienne base sous-marine allemande construite pendant la Seconde Guerre mondiale, le conservatoire expose bateaux, moteurs, hors-bords... En 1993, la dissolution de la société est prononcée et la gestion de ce service public reprend la forme d'une régie directe.

          modalités d'entrée :

          Don de M. Delouis, administrateur judiciaire, 2004

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds non classé donc incommunicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Liste sommaire


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          18 S - Fonds Courau - 1814-1860
          importance matérielle : 20 articles
          support : Papier
          contenu :

          Documents autour de la construction, des voyages (armement, équipage...) de navires de la marine marchande (1834-1845).

          Papiers de la famille Courau (1814-1860).

          nom du producteur : Courau (famille)
          présentation du producteur :

          Les frères François-Laurent (1766-1840), Alexandre (1771-1793), Jean-Baptiste (1773-1852) et Laurent (1775-1865) Courau, tous ingénieurs de la Marine, se sont associés vers 1797 pour créer la maison de construction maritime Courau frères, qui occupe un des premiers rangs parmi les constructeurs maritimes français de cette époque.

          Laurent Courau abandonne l'industrie en 1817 et s'occupe de constructions de routes. Il fait également en sorte que soit créé un port à Plagne-sur-la-Dordogne. Membre du Conseil général, chevalier de la légion d'honneur, il meurt à Périssac le 23 juillet 1865.

          modalités d'entrée :

          Achat, 1925

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds communicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, [s.d.], 5 p.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          32 S - Fonds Duburch - 1693-1835
          importance matérielle : 47 articles
          support : Papier
          contenu :

          Correspondance et documents de gestion du négociant et armateur Jean-Baptiste Dejeanne.

          Actes juridiques et documents personnels de la famille Dejeanne.

          nom du producteur : Dejeanne, Jean-Baptiste
          présentation du producteur :

          Jean-Baptiste Dejeanne est le fils de Jean Dejeanne, boulanger à La Bastide. Il devient armateur et assureur maritime et épouse Jeanne Merlet, fille du Sieur Merlet et de Mlle de Gassiot.

          modalités d'entrée :

          Don de Jean Duburch, 1962

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds communicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, [s.d.], 4 p.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          110 S - Fonds France-Gironde - 1888-1968
          importance matérielle : 75 articles papier
          45 articles comprenant des photographies positives (tirages)
          support : Papier, photographie positive (tirage)
          documents séparés :

          Quatorze articles comprenant des photographies sont cotés dans le fonds iconographique (XLVIII A, LIII A 179, XLIII B)

          contenu :

          Albums photographiques (1920-1968), albums publicitaires, photographies diverses, périodiques et bibliothèques spécialisée de l'entreprise.

          nom du producteur : France-Gironde
          présentation du producteur :

          Le début de la construction navale à Bordeaux remonte au XVIIIe siècle avec la création des chantiers Chaignau, puis des chantiers Bichon qui s'allient ensuite grâce à des mariages. En 1852, l'entreprise se scinde et la famille Bichon crée de nouveaux chantiers sur un terrain à Lormont. En 1882, Bichon fait entrer dans son capital Schneider et devient la Société des ateliers et chantiers de la Gironde. En 1927, à la suite d'une liquidation judiciaire, les biens sont dévolus à une nouvelle société entièrement dominée par le groupe Schneider et prend le nom de Forges et chantiers de la Gironde. En 1960, la société fusionne avec les Chantiers de France (Dunkerque) et devient la Société France-Gironde. En 1968, elle est rebaptisée Constructions industrielles et navales de Bordeaux (CINB)-France-Gironde. Le site de Bordeaux ferme en 1969, la société devient France Dunkerque.

          modalités d'entrée :

          Don de M. Coquet, 1971

          historique de la conservation :

          Le fonds a été donné aux Archives municipales par l'ingénieur en chef Coquet, administrateur de France-Gironde.

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds communicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          langue : Plusieurs ouvrages en anglais, allemand et espagnol
          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, 1977, 11 p.

          sources complémentaires internes :

          Les fonds des Chantiers de la Gironde sont cotés en 86 S et en 252 S.

          sources complémentaires externes :

          Les archives de la Société France Dunkerque sont conservées au Centre des archives du monde du travail de Roubaix.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          201 S - Fonds Guy Gillet - 1950-1954
          importance matérielle : 5 articles
          25 cartons de vrac
          support : Papier
          contenu :

          Documents sur la marine marchande au Maroc rassemblés par Guy Gillet.

          classement :

          Fonds partiellement classé

          nom du producteur : Gillet, Guy
          présentation du producteur :

          Guy Gillet est né à Casteljaloux le 5 mai 1917 d'une famille de constructeurs de machines à bois. De 1934 à 1939, il conduit l'entreprise familiale avec sa mère. De 1939 à 1940, il sert dans l'armée française. Prisonnier des Allemands, il est envoyé en Prussse orientale, Stalag IA, puis à l'Aspiranten Lager IA. Libéré par les troupes russes, il rentre en juillet 1945 et reprend son activité avec son frère René dans l'affaire familiale William Gillet. Il démissionne en 1977 et reprend la direction commerciale des Etablissements Montbatut à Talence. Il occupe également d'importantes fonctions syndicales. Chevalier de l'Ordre national du mérite, de la Légion d'honneur, il est membre du Rotary de Bordeaux-Sud et du Golf club d'Arcachon.

          modalités d'entrée :

          Dons de Guy Gillet, 1993 et 1997

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds incommunicable pour la partie non classée

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, [1993], 1 p.

          Etat sommaire dactylographié, [1997], 2 p.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          232 S - Fonds Louit - 1896-1902
          contenu :

          Steamer "Hélène" : données techniques, trajets, journal de navigation, personnel navigant, correspondance, comptabilité, chartes-parties.

          Steamer "L'Algérien" : données techniques, manifestes de chargement, chartes-parties, connaissements, assurances, correspondance, personnel navigant.

          nom du producteur : Louit, Georges
          présentation du producteur :

          Georges Louit (1861-1912), armateur du steamer "Hélène", épouse Emma Lacouture à Bordeaux le 29 avril 1889 (acte n° 242, 3e section). Emma Lacouture est fille de Charles Alexandre Lacouture, né à la Martinique en 1820 (recensement de la population de 1901, 17 rue Judaïque). Commissaire général de la Marine, celui-ci gère entre 1896 et 1906 la société Lacouture et Cie, qui succède à la Société Jules Ribere dans laquelle il était déjà associé.

          modalités d'entrée :

          Achat, 2006

          historique de la conservation :

          Le lien de parenté entre Georges Louit et Charles Lacouture explique pourquoi les papiers concernant deux steamers de deux sociétés distinctes ont pu être acquis lors de la même vente. A la vue de ces éléments, il a été décidé de ne constituer qu'un seul fonds.

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds non classé donc incommunicable.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          249 S - Fonds Montet - 1753-1782
          importance matérielle : 39 articles papier
          support : Papier et numérique
          contenu :

          Ce fonds comporte 38 registres de comptes et de correspondance, des liasses de correspondance, connaissements, contrats d'assurance et billets d'ordres. A ces articles papier s'ajoutent quatre registres numérisés dont un journal de compte de caisse du navire "La Flore" au cours de son troisième voyage (1769), deux brouillards (1773-1775, 1778-1780) et un registre de copies de lettres (1767-1769).

          classement :

          Fonds non classé

          nom du producteur : Montet. Montet-Henry et Cie
          modalités d'entrée :

          Don, 2010

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds non classé donc incommunicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          35 S - Fonds Nairac - 1734-1838
          importance matérielle : 9 articles
          support : Papier
          contenu :

          Ce fond a été produit par une branche de la famille Nairac, originaire du Tarn, l'une des dynasties d'armateurs bordelais qui connaît une grande prospérité au XVIIIe siècle. Se consacrant principalement au commerce colonial, dont la traite négrière, elle décline à partir de la Révolution. Elisée Nairac père (1734-1791) est le frère de Paul II avec lequel il fonde la société Paul Nairac et fils aîné en 1767. Le fonds contient en particulier des documents relatifs à son fils Elisée qui poursuit des activités de traite lors de la reprise des années 1802-1804, pendant laquelle Bordeaux connaît une suprématie éphémère.

          nom du producteur : Nairac (famille)
          modalités d'entrée :

          Inconnues

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds communicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, [s.d.], 2 p.

          bibliographie :

          Jean Cavignac, "Les vingt-cinq familles. Les négociants à Bordeaux sous Louis-Philippe", Bordeaux, Les Cahiers de l'IAES, 1985

          Éric Saugéra, "Bordeaux, port négrier. Chronologie, économie, idéologie XVIIe-XIXe siècles", Paris, éditions Karthala, 2002


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          105 S - Fonds Roturier - 1776-1911
          importance matérielle : 31 articles papier
          1 article comprenant des photographies positives (tirages)
          support : papier, photographie positive (tirage)
          contenu :

          Journeaux de bord, documents de gestion rassemblés par le capitaine Roturier dans le cadre de son activité de marine marchande.

          Correspondance et papiers de famille.

          nom du producteur : Roturier
          modalités d'entrée :

          Achats, 1984 et 1990

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds communicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, 1990, 2 p.


        • Ajouter cette notice à votre classeur
          89 S - Fonds Tandonnet - 1705-1929
          importance matérielle : 42 articles
          support : Papier
          contenu :

          Actes juridiques et documents de gestion produits par la famille Tandonnet dans le cadre de son activité de commerce.

          Archives personnelles de la famille Tandonnet établie dans le comté de Rauzan.

          nom du producteur : Tandonnet (famille)
          présentation du producteur :

          La maison de commerce Tandonnet frères a été fondée par Jean et Arnaud Tandonnet vers 1790. Pendant une première période, ils s'occupent spécialement du commerce des sels et étendent leurs relations dans tout le sud et le centre de la France. Vers 1830, ils commencent à s'investir dans les armements maritimes au long cours principalement en direction de la Plata et du Sénégal. Cette orientation est accentuée par Jean-Hippolyte, fils de Jean, lorsqu'il reprend la direction de la Maison. L'affaire est ensuite reprise par les fils de Jean-Hippolyte, Paul et Maurice.

          modalités d'entrée :

          Don de Gérard Tandonnet, 1982

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds communicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, [1983], [1991], 3 p.