Imprimer cette page

Guide des fonds privés (accès thématique)

Fermer le formulaire de recherche

Les données de recherche sont sans réponse

X

Sommaire

 

Présentation des notices

-+
  • Archives professionnelles -
    • Archives d'entreprises -
      • Archives d'autres entreprises -
        • Ajouter cette notice à votre classeur
          166 S - Fonds Servan - 1601-1976
          importance matérielle : 284 articles papier
          2 photographies positives (tirages)
          1 article comprenant des photographies positives (tirages)
          8 éléments d'impression (cuivre, bois...)
          support : Papier, photographie positive (tirages), élément d'impression (cuivre, bois...)
          contenu :

          Documents de gestion, actes juridiques, photographies et clichés d'imprimerie générés par l'activité de bijouterie-joaillerie du magasin Servan.

          Correspondance et papiers personnels de la famille Servan.

          Pièces du procès pour le maintien de Pierre Cadouin dans sa qualité de noble et d'écuyer et dans ses droits, privilèges et exemptions (1617-1777).

          nom du producteur : Servan
          présentation du producteur :

          En 1875, Emile Servan achète à Jean Lasalle, compagnon orfèvre, son fonds de commerce situé place Dauphine, aujourd'hui place Gambetta, qui devient une des plus importantes maisons de bijouterie et de joaillerie de la région. Les Servan réunissent de belles pièces d'orfévrerie et d'horlogerie, des bibelots de choix, des objets d'art, ainsi que des bijoux éxécutés dans leurs ateliers par des ouvriers qui ont conservé les méthodes des anciens compagnons. A partir de 1953, on y trouve aussi des créations d'Hermès de Paris. La maison ferme ses portes à la mort de Jacques Servan, arrière-petit-fils du fondateur.

          modalités d'entrée :

          Dons de Mme Jacques Servan, 1976 et 1977

          statut juridique : Archives privées
          modalités d'accès :

          Fonds communicable

          modalités de reproduction :

          La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

          instrument(s) de recherche :

          Répertoire numérique dactylographié, [s.d.], 13 p.