Imprimer cette page

Guide des fonds privés (accès thématique)

Fermer le formulaire de recherche

Sommaire

 

Présentation des notices

-+
  • Archives d'érudits, de scientifiques, d'écrivains et d'artistes, collections -
    • Ajouter cette notice à votre classeur
      71 S - Fonds Edouard Bonie - 1684-1886
      importance matérielle : 29 articles
      support : Papier
      documents séparés :

      Deux ouvrages sont cotés en bibliohtèque (BIB 9 D 322 et BIB 9 C 134).

      présentation du producteur :

      Edouard Bonie est né à Marseille le 26 novembre 1819. Après avoir suivi des études de droit à Paris, il devient avocat en 1839. Il part pour Alger où il est nommé secrétaire général du Procureur. Substitut auprès du tribunal de Bône en 1842 et d'Alger en 1844, il retourne dans l'hexagone en 1851 et devient juge d'instruction à Condom puis à Cahors. Conseiller à la Cour d'appel d'Agen en 1863, il est nommé à la Cour d'appel de Bordeaux en 1874. Membre de la Société archéologique de Bordeaux, il en devient le vice-président en 1885 et 1887, puis le président en 1890.

      Grand voyageur, il constitue une riche collection de médailles, céramiques, mobiliers et objets d'art. A partir de 1876, il entreprend d'importants travaux d'aménagement dans ses maisons, 30 rue d'Albret et 19 rue Dufau, véritables musées d'art, d'ethnographie et d'archéologie, qu'il légue à la Ville de Bordeaux en 1895. Les collections sont aujourd'hui conservées au Musée d'Aquitaine.

      Chevalier de la légion d'honneur (1852), décoré des palmes académiques (1888), officier de la légion d'honneur (1889), il a aussi reçu de nombreuses distinctions étrangères. Il meurt à Bordeaux le 11 décembre 1894.

      modalités d'entrée :

      Don de M. Robert Mesuret, Inspecteur des Musées, 1951

      statut juridique : Archives privées
      modalités d'accès :

      Fonds communicable

      modalités de reproduction :

      La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

      instrument(s) de recherche :

      Répertoire numérique dactylographié, 2003, 5 p.