Imprimer cette page

Guide des fonds privés (accès thématique)

Fermer le formulaire de recherche

Sommaire

 

Présentation des notices

-+
  • Archives de personnalités et de partis politiques -
    • Ajouter cette notice à votre classeur
      54 S - Fonds Etienne Ginestous - 1900-1939
      importance matérielle : 8 articles papier
      1 article comprenant des photographies positives (tirages)
      1 objet (médailles, sceaux, maquettes…)
      support : Papier, photographie positive (tirage), objet (médailles, sceaux, maquettes…)
      documents séparés :

      Une médaille est cotée dans la série MED (4 MED 9).

      contenu :

      Rapports et études produits par Etienne Ginestous dans le cadre de son activité au poste d'ajoint au maire, délégué à l'Hygiène publique et à la protection de l'enfance.

      Collection de photographies.

      nom du producteur : Ginestous, Etienne
      présentation du producteur :

      Etienne Ginestous est né à Bordeaux le 31 mai 1870. Interne des hôpitaux de Bordeaux, lauréat des Hôpitaux et de la Faculté, il devient docteur en médecine en 1901 et ne tarde pas à occuper d'importantes fonctions. Oculiste de l'Hôpital sururbain des enfants et de la maison de santé protestante de Bagatelle, médecin assermenté des postes, expert près des tribunaux civils et militaires, oculiste expert de la navigation aérienne, membre du tribunal des pensions, membre du conseil départemental d'hygiène, vice-président du bureau de bienfaisance, président de l'Office public d'habitation à bon marché, il entre au conseil municipal de Bordeaux en 1925. Il occupe le poste d'adjoint, délégué à l'Hygiène publique et à la protection de l'enfance. Il crée de nombreux organismes dans ce domaine mais démissionne sous l'Occupation. En 1944, il retrouve ses fonctions d'adjoint à l'Hygiène. Il écrit de nombreux ouvrages sur l'ophtalmologie pour lesquels il est récompensé par l'Académie des sciences et par l'Académie de médecine. Lauréat de la Société de médecine et de chirurgie, il en devient le président en 1931. Officier de la légion d'honneur, commandeur de la santé publique, médaille d'or de l'hygiène de l'enfance, il a également à son actif de nombreux travaux littéraires. Il meurt à Bordeaux le 10 novembre 1945.

      modalités d'entrée :

      Dons d'Etienne Ginestous, 1941 et 1942

      statut juridique : Archives privées
      modalités d'accès :

      Fonds communicable

      modalités de reproduction :

      La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

      instrument(s) de recherche :

      Répertoire numérique dactylographié, 1976, 1979, 2 p.