Imprimer cette page

Guide des fonds privés (accès thématique)

Fermer le formulaire de recherche

Sommaire

 

Présentation des notices

-+
  • Archives d'associations et de syndicats -
    • Ajouter cette notice à votre classeur
      113 S - Fonds de l'Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux - 1712-1972
      importance matérielle : 829 articles
      support : Papier
      contenu :

      Ce fonds comporte les documents relatifs à l'organisation des séances de l'Académie, à la gestion de ses membres et plus largement à la gestion administrative et financière de l'Académie. Il contient également des coupures de presse et les documents relatifs à la gestion de la bibliothèque de l'Académie.

      nom du producteur : Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux
      présentation du producteur :

      L'Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux a été créée en 1712 pour faire suite à une société musicale, l'Académie des lyriques, formée en 1707 par des Bordelais appartenant à des familles de parlementaires. Pour amenuiser les dissensions entre scientifiques et littéraires nées des progrès du cartésianisme, il est fait appel à la protection royale et par l'intérmédiaire de Jacques-Henri Nompar, pair de France et duc de La Force, des lettres patentes de Louis XIV ratifient son établissement définitif le 5 septembre 1712. Elle compte de nombreux membres illustres et notamment Louis-Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu qui en occupe la présidence en 1718, en 1726, en 1735 et en 1748 et qui en devient un des protecteurs les plus efficaces. Comme toutes les sociétés savantes, assimilée à une corporation, l'Académie de Bordeaux est supprimée en 1793 et ses biens sont nationalisés. En 1796, elle renaît sous les titres de Sociétés linéennes, de Société d'histoire naturelle et d'agriculture, puis de Société des sciences, arts et lettres. En 1819, elle reprend son nom d'Académie.

      L'Académie a pour principe et ambition de représenter toutes les activités de la grande ville, intellectuelle, artistique, économique, sociale. Elle tient deux séances mensuelles à l'occasion desquelles des communications originales sont lues, soit par un membre ordinaire, soit par un membre associé, soit par un membre correspondant. Une discussion suit ces communications publiées dans le volume des actes.

      modalités d'entrée :

      Don de l'Académie nationale des belles-lettres, sciences et arts de Bordeaux, 1978

      statut juridique : Archives privées
      modalités d'accès :

      Fonds communicable

      modalités de reproduction :

      La reproduction de documents appartenant à la ville de Bordeaux et conservés aux Archives municipales peut donner lieu à la perception d'un droit de reproduction. Elle peut également être soumise à des droits relevant du code de la propriété intellectuelle.

      instrument(s) de recherche :

      Supplément dactylographié, 1991, 68 p.