Des révoltes

1453, fin de la guerre de cent ans. Le roi de France Charles VII fait édifier deux forteresses dans le but de prévenir toute rébellion des Bordelais : le fort du Hâ et le château Trompette.

Le château Trompette tire son nom de l’ancien quartier de Tropeyte que traversait une source du même nom. Sa construction débute en 1455 sur un emplacement stratégique, en bordure de la Garonne, sur des terrains vacants à l’angle nord-est de l’enceinte du XIVe siècle. Le quartier de Tropeyte est alors englobé dans l’enceinte.

Les Bordelais supportent mal ce symbole de l’autorité royale. L’économie locale, essentiellement fondée sur le commerce du vin, connaît un fort déclin depuis la fin des liens privilégiés avec l’Angleterre. Ils se révoltent à plusieurs reprises, endommagent la forteresse en 1548 (révolte de la Gabelle) puis la détruisent partiellement en 1649 (épisodes de la Fronde ou Ormée). Dès 1653, Mazarin lance sa reconstruction.

frac033063_fi45_a_0007_r_1_1.jpg

Des révoltes

5 documents