Fontaines d'hier et d'aujourd'hui

5 / 10

Fontaine Amédée-Larrieu

Bordeaux. Place et Fontaine Amédée Larrieu, carte postale éditée Henry Guillier, début XXe siècle, 9 x 14 cm, Fi 13 E 20.

La réalisation de cette fontaine tient à la générosité d’Eugène Larrieu, fils du député et riche propriétaire du château Haut-Brion Amédée Larrieu. En 1896, il lègue à la Ville par testament la somme de 150000 francs «sous la double condition qu’il sera placé un cartouche au tableau de Delacroix, La Convention, et que sur ce cartouche, il sera mentionné que c’est un don de M. Amédée Larrieu. Avec le reste de la somme, il devra être construit une fontaine publique à l’intersection des rues de Belleville et de Belfort ».

Un concours est organisé l’année suivante, remporté par une équipe parisienne composée du sculpteur Raoul Verlet et des architectes Bauhain et Barbaud.

Dans un style résolument 1900, l’allégorie de la Ville de Bordeaux est montée sur une coquille d’huître portée par des tritons. L’ensemble est complété à l’arrière par un petit marché où se mêlent pierre et fonte.

Retourner à la galerie