Compagnies ferroviaires et équipements

Les compagnies des chemins de fer de Bordeaux-La Teste, de Paris-Orléans, du Midi, du Médoc, de l’État voient successivement le jour entre 1837 et 1878. D’absorptions en fusions, elles finissent toutes par constituer en 1938 la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).
Le train et son cortège de gares, hangars, ponts, tunnels et voies ferrées entrent en ville et redessinent alors le paysage. Cette arrivée est intrusive, modifiant la relation espace-temps, bouleversant les territoires de la métropole. Les compagnies s’organisent autour du port et jouent rapidement un rôle majeur dans le transport des voyageurs et des marchandises. Le train attire les usines et, avec elles, de nouvelles populations. Au rythme du développement économique et commercial, les quartiers se recomposent : nouvel habitat, nouveaux équipements.