vos questions

© Archives Bordeaux Métropole

Quel est le plus ancien document conservé aux Archives ? Peut-on photocopier des documents ? Peut-on emprunter des microfilms ? Où peut-on trouver la liste des maires de Bordeaux?

Retrouvez ici des réponses à des questions fréquemment posées.



Vous ne trouvez pas de réponse à vos questions? Contactez-nous.


1. Quelle est la différence entre Archives municipales et Archives départementales?

Ces deux services, qui ont la même vocation de collecte, de conservation et de communication de documents, conservent des fonds complémentaires.

Appartenant à deux collectivités distinctes, leur principale différence réside dans les fonds administratifs qu'ils ont en charge.

Les Archives municipales sont un service de la  Mairie et conservent les archives de la Ville de Bordeaux tandis que les Archives départementales, service du Conseil général, sont chargées des archives de cette collectivité mais aussi des services déconcentrés de l'État présents en Gironde, des notaires et des petites communes.

haut de page


2. Puis-je emprunter les documents ?

Non, la consultation des documents se fait uniquement sur place car les documents consultés sont souvent des originaux uniques.

haut de page


3. Peut-on emprunter des microfilms ?

Non, les Archives municipales de Bordeaux ne pratiquent pas le prêt de microfilms à d'autres dépôts d'archives.

haut de page


4. Peut-on consulter tous les documents conservés aux Archives ?

Presque mais pas totalement ! Dans certains cas il peut y avoir une restriction en raison du  mauvais état du document, à un délai de communicabilité propre à certains types de documents administratifs ou encore aux conditions prévues par le donateur ou le déposant dans le cas des archives privées.

haut de page


5. Peut-on photocopier les documents ?

Non dans la majorité des cas, car cela peut nuire à la conservation de certains types de documents comme les ouvrages reliés ou brochés, les documents scellés, les grands formats supérieurs au A3, les documents brûlés, les documents fragiles (calques, pelures, journaux) et l'iconographie. Il est toutefois possible d'en demander une reproduction photographique par le service selon le tarif en vigueur ou de faire soi-même la prise de vue sans flash en salle de lecture, après autorisation du conservateur.

Pour en savoir plus, consulter la page : reproduction et réutilisation

haut de page


6. Puis-je faire une demande de recherche généalogique par correspondance ?

Les Archives municipales n'effectuent pas de recherches généalogiques pour les particuliers, sauf nécessité administrative ou juridique dûment attestée (pièce d'identité, règlement d'une succession, etc.). S'agissant d'une démarche de loisir, les personnes concernées sont invitées soit à venir sur place en salle, soit à faire appel à une association de généalogie si elles ne peuvent se déplacer.

haut de page


7. Conservez-vous des livres, comme une bibliothèque ?

Les Archives municipales conservent une bibliothèque administrative et d'histoire locale essentiellement consacrée à Bordeaux. Comptant près de 18000 ouvrages, elle contient quelques livres anciens des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, ainsi que de nombreuses publications des XIXe et XXe siècles. Elle est régulièrement enrichie par des acquisitions et dons de chercheurs et d'étudiants.

haut de page


8. Conservez-vous des journaux anciens ?

Oui, les Archives municipales de Bordeaux possèdent une collection importante de journaux qui est complémentaire de celle conservée à la Bibliothèque municipale. Le plus connu est Sud-Ouest qui a fait suite à La Petite Gironde en août 1944. Certains titres ne sont plus communicables aux Archives dans la mesure où ils sont consultables sous forme de microfilms à la Bibliothèque municipale de Mériadeck (c'est le cas de La Petite Gironde). 

haut de page


9. Quel est le plus ancien document que vous conservez ?

Le document municipal le plus ancien est le livre des coutumes. C’est un manuscrit écrit en gascon et en latin datant de 1388. Il fait partie du fonds ancien qui couvre la période allant du XIVe siècle à la Révolution française (1789). En dehors de cet ouvrage, les documents les plus anciens se trouvent dans la série II du fonds ancien et certains fonds privés, comme le fonds de Condé qui contient un document de 1190.

haut de page


10. Où peut-on consulter les archives de la commune de Caudéran ?

La commune de Caudéran ayant été annexée à Bordeaux le 12 février 1965, ses archives sont conservées aux Archives municipales de Bordeaux. Des sources complémentaires existent dans les fonds préfectoraux des Archives départementales de la Gironde.

haut de page


11. Avez-vous la liste des maires de Bordeaux ?

La liste des maires de Bordeaux est disponible sur le portail de la Ville.

Vous pouvez la consulter en cliquant ici

haut de page


12. Où puis-je trouver des informations sur les armoiries de la Ville ?

Des explications sont proposées sur le portail de la Ville.

Vous pouvez les consulter en cliquant ici

haut de page



rendez-vous

  • Bordeaux et la folie du chemin de fer, 1838-1938
    Du 01/07/2017 au 27/04/2018

    Exposition des Archives Bordeaux Métropole du 1er juillet 2017 au 27 avril 2018.

     

    En savoir plus
  • Le journal intime du maire de Bordeaux Antoine Gautier
    Le 09/06/2017

    La Société archéologique et historique du Créonnais, en partenariat avec Archives Bordeaux Métropole, vous convient à la conférence que donnera, le vendredi 9 juin 2017, M. Laurent Coste, professeur d'histoire à l'université Bordeaux-Montaigne, sur "Le journal intime du maire de Bordeaux Antoine Gautier".
    Entrée libre et gratuite.

    En savoir plus

actualités

  • Etat civil de Bordeaux : mise en ligne des décès de 1863 à 1910
    A partir du 12/04/2017

    Les registres de décès de Bordeaux des années 1793-1915 sont aujourd'hui tous consultables en ligne, avec les tables décennales et annuelles correspondantes.

    En savoir plus
  • Etat civil : les registres de naissance de Pessac de 1800 à 1912 sont en ligne
    A partir du 10/02/2017

    Les registres de naissance de Pessac de 1800 à 1912 sont consultables en ligne, avec les tables décennales et annuelles correspondantes.

    En savoir plus